Louise Manet – Suis-moi, je te fuis !

Louise Manet - Suis-moi, je te fuis !

L’itinÉ;raire (mouvementÉ d’une flippÉ;e de l’engagement Comment j’ai rencontrÉ; GrÉ;goire ? C’est une histoire? fracassante. Disons que ma voiture a É;tÉ; la victime de la conduite très très alÉ;atoire de sa fille. Et que, lorsque cette dernière m’a prÉ;sentÉ; son père pour qu’il m’indemnise, mon c?ur a É;tÉ; victime d’un second carambolage. Car GrÉ;goire est du genre marquant ? et par « marquant », comprenez : 1 m 90, yeux bleu-gris acier, cheveux poivre et sel, sourire à vendre sa mère. Alors, oui, il est un peu plus âgÉ; que moi. Oui, il est à la tête d’un immense empire de joaillerie. Non, nous ne sommes dÉ;finitivement pas du même monde. Sauf que plusieurs parties de mon anatomie n’en ont rien à faire. Et GrÉ;goire non plus, d’ailleurs? A propos de l’auteur : Au travail, ses collègues la surnomment Speedy Gonzales, comme la souris la plus rapide du Mexique. Louise est un brin hyperactive. Elle court partout, tout le temps, et a des idÉ;es plein la tête qui n’attendent qu’une chose : que Louise se pose enfin pour les exprimer. Mais qu’est-ce qui fait courir Louise ? Des histoires rythmÉ;es qui se dÉ;roulent au travail ou le temps d’un É;tÉ;, pourvu que l’amour soit au rendez-vous.

Source: http://books-home.com/rss.xml

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *